image

Sports aériens

- Les amateurs d’accrobranche privilégient Ranomafana, Andasibe, Masoala… Des opérateurs touristiques commencent à s’organiser autour de cette pratique.

- Le parapente. À Madagascar, pas de lignes électriques, de zones industrielles… prenez toute votre place dans les airs, avec pour compagnie, juste vous, le ciel et les oiseaux. Dans la région de l’Andringitra, des écoles organisent des stages. C’est une activité qui mérite d’être tentée pour voir d’en haut toutes les splendeurs naturelles de l’île.

- Le base jump se pratique dans le massif du Tsaranoro où il attire régulièrement les sauteurs les plus avides de sensations.

- Concernant le parachutisme, si le potentiel existe, il n’y a pas encore d’opérateurs sur le marché. Espérons un futur développement commercial…

- Les paramotoristes les plus engagés pratiquent l’ULM sans se soucier de structures établies et de réglementation à l’instar du parachutisme. « Ils sont libres, Max, il y en a même qui les ont vu voler »…

Les cookies nous permettent de personnaliser votre expérience web sur ce site et orienter le contenu vers vos centres d'intérêt. En savoir plus