Andasibe / Moramanga

image
image
image
image
image
image
image
image
image
image
image
image
image
image
image
image

La région Alaotra Mangoro se situe à 70 km à l’Est d’Antananarivo, les villes les plus connues sont Moramanga, capitale administrative, et Andasibe.
La région est riche en production agricole (riz, maraîchage, élevage) et piscicole (poissons d’eau douce). La région du Lac Alaotra, au nord, est réputée pour être le principal grenier à riz du pays. Au sud, la rivière Mangoro est l’un des grands cours d’eau de Madagascar.
Les ressources minières sont aussi très importantes : cobalt, nickel (l’une des plus grosses exploitations minières au monde se situe au nord de Moramanga) et pierres précieuses (rubis, saphir, cristal…).
Du nord au sud s’étendent d’importantes forêts primaires et secondaires qui forment le corridor forestier, où l’on trouve une biodiversité naturelle importante, faune et flore. Plusieurs parcs nationaux et réserves sont accessibles au public, dont les 3 principaux : Andasibe-Mantadia, Analamazaotra et Zahamena.

Région

Alaotra Mangoro

Ethnies

La population est composée principalement de trois groupes ethniques : les Sihanaka au Nord, et les Bezanozano et les Betsimisaraka au Sud.

Climat

LLe climat est marqué par une saison sèche de mars à novembre (environ 9 mois) et une saison des pluies avec des précipitations très importantes pendant 2 à 3 mois de décembre à février.
Les températures restent agréables toute l’année oscillant de 15 à 22 degrés d’avril à août puis de 25 à 30 degrés entre septembre et mars.

Comment s’y rendre ?

Moramanga est accessible par la route, via la RN2 qui relie la capitale Antananarivo à Tamatave (Toamasina).
Le chemin de fer menant à la côte Est passe aussi par Moramanga. Voir avec Madarail, le gestionnaire de la ligne de chemin de fer pour les conditions possibles de voyage entre Antananarivo et Andasibe et entre Moramanga et Tamatave.

À Découvrir

image

Moramanga

Moramanga est une ville administrative et de passage entre Antananarivo et le port de Tamatave, l’un des axes économiques du pays. On aime à visiter en cyclo-pousse ses commerces, son marché, les deux cathédrales. Moramanga est aussi une ville marquée par l’Histoire : le 29 mars 1947 eut lieu l’un des événements les plus tragiques de la colonisation, avec le massacre de plusieurs milliers de Malagasy luttant pour la liberté face aux troupes coloniales. On peut visiter le Musée de la Gendarmerie Nationale, la Stèle, monument de commémoration de lʼévénement 1947, les « Fasanʼny Mahery Fo » (Tombeaux des Martyrs), les cimetières mais aussi les lieux de commémoration des Malagasy ayant participé aux deux Grandes Guerres mondiales (1914-1918 et 1939-1945) au côté de la France. Le Musée national de la Gendarmerie est à la fois un musée d’histoire, d’art, d’ethnographie et militaire. Il témoigne du passé sous la royauté au XIXe siècle, et relate les événements de 1947. On y retrouve des moyens de transports comme le Filanjana jusqu’au véhicule à moteur, et la reconstruction du wagon Moramanga qui a servi pour le transit des armes des patriotes en 1947.

image

Anosibe An’Ala

Sur la Route 915 au sud de Moramanga se trouve Anosibe An’Ala, la ville entourée de forêts. Point de départ de nombreuses randonnées. Les Chutes de la Mort sont à couper le souffle, hautes de près de 50 mètres. Immergés dans cette nature, vous irez à la rencontre des espèces endémiques de Madagascar : les grenouilles rouges Mantella aurantiaca, les lémuriens Indri-Indri, Microcebus Murinus ou Aye-Aye, le Fosa, mammifère nocturne prédateur et carnivore, les sangliers et les caméléons du plus grand au plus petit (le fameux Uroplatus Phanstasticus également appelé Taha, qui se colle à lʼarbre en prenant la couleur de celui-ci pour se rendre invisible, et le plus petit caméléon du monde, endémique à Madagascar, mesurant 3,4 cm). Le climat chaud et humide dʼAnosibe AnʼAla fait de cette ville un terrain très propice pour les plantes médicinales comme la fameuse pervenche de Madagascar ou Catharantus roseus (Vonenina) réputée anti-cancéreuse, le Mazam-body (Melastomataceae Cydemniacirta) recommandé pour lʼestomac.

Ambatondrazaka et alentours

image

Ambonidobo

À 18 km de Moramanga sur la RN44 vers Ambatondrazaka, Ambonidobo est l’un des berceaux de la culture Bezanozano. Site historique connu pour ses pierres levées érigées en la mémoire des défunts.

image

Andriamamovoka

Dans la Commune dʼAnjiro, Andriamamovoka est un site touristique connu pour sa grande chute d’eau de 50 m de haut, sa piscine naturelle et sa rivière qui traverse toute la vallée. Un lieu paisible pour les amoureux de la nature et de randonnée.

image

Ambatondrazaka

Le nord de la région Alaotra Mangoro est célèbre pour ses « lavaka », phénomène d’érosion naturel qui fait s’effondrer des pans entiers de collines, et met à vif la rougeur du sol.
Sur la RN44 au Nord de Moramanga, Ambatondrazaka a pris place au milieu des rizières. Cette ville vit au rythme des saisons du riz et la fête bat son plein lors des récoltes en mai et juin. On y apprécie son marché quotidien traditionnel avec ses légumes, poissons, viandes et tissus typiquement malagasy.

image

Lac Antsirika

À 8 km à lʼEst dʼAmbatondrazaka, le lac Antsirika offre une très agréable promenade au milieu des lavaka.

Lac Alaotra et alentours

image

Lac Alaotra

Le lac Alaotra est le plus grand lac de Madagascar (22 000 ha). Classé site Ramsar (zone humide exceptionnelle), il abrite le lémurien aquatique appelé localement Bandro, c’est une espèce que l’on ne trouve nulle part ailleurs.
Le lac irrigue la riziculture et la variété de plantations tout autour.

image

Andreba Gara

Sur les rives du lac Alaotra (sur la RN44 à 23 km au Nord d’Ambatondrazaka), le village d’Andreba Gara est le meilleur point de départ pour observer le lémurien aquatique. Vous apprécierez à l’aube une promenade en pirogue sur le lac pour admirer le lever du soleil.

image

Imerimandroso

Le village d’Imerimandroso est de toute beauté avec ses maisons à varangues qui surplombent le lac Alaotra. Ce style architectural rappelle les maisons créoles et coloniales caractérisées par des balustrades en bois ajouré formant des motifs variés et le pignon du toit qui se prolonge en forme de pointe. De nombreuses promenades sont possibles au cours desquelles on aime à regarder les villageois pêcher les anguilles.

image

Vohitsoa

Vohitsoa est à 2 km avant Imerimandroso. Situé le long du Lac Alaotra, c’est un village propice au tourisme villageois. On peut dormir chez lʼhabitant, découvrir la riziculture, accompagner les pêcheurs et les piroguiers sur le lac.

image

Antanandava

Antanandava, à 10 km d’Imerimandroso, est un village accessible par une piste. C’est en ce lieu que commence le célèbre « chemin des contrebandiers » qui relie en 4 à 6 jours le Lac Alaotra à la côte Est, jusqu’au village de Vavatenina. Accompagné par des guides pourvus de matériel de camping, ce chemin vous réserve des souvenirs et rencontres inoubliables.

Parcs nationaux

image

Parc national Zahamena

Inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, le Parc national Zahamena, d’une superficie de 66 000 ha une se localise entre 3 régions : la région Analanjirofo, la région Atsinanana (District de Toamasina) et la région Alaotra Mangoro (District dʼAmbatondrazaka).
Le parc renferme de nombreuses espèces endémiques, flore et faune. Dont le Zahana Mena (ou Diatum unifoliatum) qui est devenue la plante emblématique du parc et lui donne son nom. C’est un arbre de couleur rouge, très dur à travailler.
Le parc abrite des lémuriens dont le fameux Indri-Indri ou Babakoto, des poissons, des amphibiens, des reptiles, des insectes, des oiseaux, des ptéridophytes (famille des fougères), des orchidées, des palmiers, des pandanus (plantes tropicales) et plantes ligneuses.

Voir plus
image

Parc national d’Andasibe-Mantadia

Le Parc national dʼAndasibe-Mantadia, situé à 136 km de la capitale Antananarivo, est connu pour ses orchidées rares et variées qui sʼépanouissent dans la forêt, pour ses Indri indri que lʼon peut observer toute lʼannée et les chutes dʼeau autour desquelles se rassemblent les villageois.
Les forêts de Mantadia sont les domaines des lianes, épiphytes, mousses et fougères. Un abri idéal pour les 108 espèces dʼoiseaux recensées dans le parc, dont certaines contribuent à la survie de plantes comme le Terpsiphone Mutata.
On y trouve aussi des lémuriens, des reptiles dont le célèbre Boa Manditra et des amphibiens.

Voir plus
image

Réserve de Vakona Forest Lodge

La réserve privée de Vakona Forest Lodge est constituée dʼeucalyptus au sein d’une forêt primaire. Nichée dans un cadre naturel préservé, cette réserve est un véritable paradis pour les amoureux de la faune et de la flore. De nombreux sentiers sont à la disposition des randonneurs pour des visites guidées diurnes ou nocturnes, à la rencontre de la faune locale vivant dans son habitat naturel : lémuriens, crocodiles, oiseaux... Une expérience captivante !

image

Randonnée à Andriamamovoka

Le site touristique Andriamamovoka se situe à 78 km de la capitale dans la commune rurale de Sabotsy Anjiro. La randonnée de 16 km fait découvrir les richesses culturelles et naturelles du site à savoir : le marché et le village dʼAnjiro, les Tombeaux dʼAndranomena, la « pierre sacrée dʼAmbatotsarahasina », la boucle ferroviaire dʼAnjiro, le village de Besarova, le village dʼAndriamamovoka, sa chute et sa piscine naturelle.

Contacter l’Association Kanto
+261 34 61 835 99
Sabotsy-Anjiro

image

Réserve expérimentale de Vohimana

La Réserve expérimentale de Vohimana est un site touristique, situé à environ 45 km à lʼEst de Moramanga vers le village dʼAmbavaniasy sur la RN2. Ce site est géré par lʼONG LʼHomme et lʼEnvironnement, engagé dans la préservation de la biodiversité. L’ONG a voulu relever le défi de montrer que la lutte contre la pauvreté et la préservation de l’environnement peuvent aller de pair. L’ONG implique et sensibilise les populations locales pour préserver la biodiversité de façon durable. Elle contribue à valoriser ce site à la biodiversité exceptionnelle mais menacée. Cela passe par des actions de sensibilisation des touristes aux enjeux humanitaires et environnementaux auxquels Madagascar doit faire face.

En savoir plus

Guidothèque

Toutes les informations touristiques pour bien préparer
votre voyage et vous faciliter la découverte de Madagascar.

agent
agent
agent
agent

Les cookies nous permettent de personnaliser votre expérience web sur ce site et orienter le contenu vers vos centres d'intérêt. En savoir plus