Comme un jeu d’échec mais typiquement Malagasy et se joue à 2. Pratiqué depuis le 14ème siècle dans chaque village royal. C’est un jeu qui exige beaucoup de patience et un exercice de stratégie qui a pour but d’avaler les pions de l’adversaire.