Le royaume des Betsimisaraka s’étend sur
toute la côte Nord Est de l’ile, de Sambava
(au nord) à Mananjary (au sud) sur une bande
de terre large d’une centaine de kilomètres.
Vers 1720, Rtsimilaho, aussi appelé MalatoTom,
réussit à s’emparer de Fénerive avec
l’appui des « Antavaratra » (ceux du nord). Il
fut proclamé roi par ses guerriers, qui prirent le
nom de « Betsimisaraka » (les nombreux qui
ne se séparent pas). Leurs habitations sont
construites à partir de matières végétales
comme le « ravinala » ou arbre du voyageur
dont les tiges sont utilisées pour construire les
parois de la maison et les feuilles séchées pour
recouvrir les toits. La méthode de construction
sur pilotis est fréquente sur la Côte Est car elle
protège de l’humidité et des crues souvent
abondantes. Les ancêtres jouent un rôle important
dans la vie quotidienne des Betsimisaraka
et des malgaches, qui leurs rendent des cultes
au cours de cérémonies traditionnelles. Le «
famadihana » ou « le joro » (communication
avec les ancêtres) sont courants. Ces rituels
impliquent traditionnellemnt festin et sacrifice
de zébus.