14 / 100 SEO Score

à voir dans l’île de Sainte Marie

Choix d'un professionnel

Rêve Aquatique

Vous êtes invités à la découverte d’une faune marine étonnante à travers l’observation des baleines à bosses.
À quelques encablures de la côte et plus loin en mer, entre la gaieté effusive et l’émotion silencieuse qui touchent de même les «whales watchers » , les baleines « batifolent»! Pendant ces 3 mois (juillet à septembre) , uniquement préoccupées par leurs joutes amoureuses les cétacés effectuent d’incroyables bonds au dessus de l’eau , ou encore frappent la surface de l’eau avec leurs nageoires pectorales, ou encore sondent et montrent leurs nageoires caudales , ou viennent à la surface pour observer ce qui s’y passe, et plus tard en saison les mères avec leurs baleineaux vous attendriront … Une expérience inoubliable à vivre absolument !
Les baleines à bosse sont pré- sentes en plusieurs endroits du globe et migrent annuellement. Dans l’hémisphère Sud, elles passent l’été dans les eaux froides de l’Antarc- tique, qui sont riches en nourriture, alors qu’en hiver elles migrent vers les eaux chaudes pour s’accoupler et mettre bas. C’est à ce moment là qu’on les retrouve dans les eaux protégées du canal de Sainte Marie.
Elles peuvent atteindre 16 mètres de long et vivre jusqu’à 60 ans, même si leur espérance de vie n’est pas connue avec précision. L’observation des baleines à bosse se pratique avec des direc- tives et des règles de bonne conduite.
L’objectif de ces directives est de minimiser les impacts sur ces mammifères marins et de leur habitat naturel. L’Association CETAMADA s’est justement impliquée dans la protection des baleines à travers la sensibilisation au niveau de l’application de ces règles de bonne conduite.

Plongee et Snorkelling

Sainte Marie forme un bassin exceptionnel pour la faune et la flore aquatiques. Nul besoin d’être un plongeur émérite pour avoir la chance d’apprécier la diversité biologique de l’île. Munissez vous de votre masque, de votre tuba ainsi que de vos palmes, appréciez la richesse de la faune et la flore à la surface de l’eau turquoise avec le snorkelling.
A ne pas rater :
– les îlots aux sables ! Le monde de la plongée vous fascine ! Vous recherchez une émotion et une expérience nouvelle et unique! Plongez à Sainte Marie. Plusieurs sites intéressants à découvrir.

1) Serapis

Situé juste en face de la ville, on visite les vestiges du navire Serapis, qui a sombré en 1781. Sur le site, on retrouve encore cinq immenses canons avec ses boulets ainsi que des bouteilles de rhum. L’ancre impressionnante par sa taille, marque l’emplacement du naufrage du navire.

2) Ile des Barracudas

L’île Barracuda se compose d’un trio de petites collines recouvertes de vie située à une trentain de mètres de profondeur. Le grand nombre de rascasses volantes gardent le site avec attention, d’énormes langoustes se cachent sous les rochers pour éviter les fringales du pêcheur et des poulpes font changer les couleurs du décor. Entre les collines, un pirate des temps moderne a déposé des dizaines de bouteilles, attirant petits poissons et bien sûr leurs prédateurs par excellence, les barracudas.

3) Île aux trésors

Cette montagne sous-marine qui s’élève depuis une trentaine de mètres de profondeur ressemble au trésor d’un pirate. Elle est couverte en grande partie de coraux champignons qui ne peuvent que rappeler des pièces de monnaie dispersées dans le fond d’un océan. À son sommet, on y trouve une grosse murène marbrée qui a élu résidence dans une éponge baril. Tout autour, on y rencontre des tortues vertes, des raies guitares, des calamars et une grande variété de nudibranches. Les bancs de poissons chirurgiens complètent le tableau en dansant autour du magot.

4) Rays Palace

A 10 km au large du canal, une épave d’un petit bateau de pêche rassemble une diversité étonnante loin de la barrière corallienne : on y trouve de grandes espèces pélagiques en plus des gigantesques raies pastenagues, des bancs de carangues et de barracudas et si vous êtes chanceux, le vol de merveilleuses raies aigles. Une plongée profonde au milieu du grand bleu qui époustouflera les amateurs d’immensité.

à voir dans l’ile

À AMBODIFOTATRA

Le CIMETIÈRE DES PIRATES :

des tombes pittoresques – La 1ère et la plus ancienne église catholique de Madagascar (1837)

ÎLE AUX FORBANS ET ÎLOT MADAME

L’Île aux Forbans située en face du cimetière présente des ruines d’une porte ancienne dont l’utilité reste inconnue. L’Îlot Madame fait maintenant office de port pour les navires et grands voiliers.


à voir dans les environs

L’ILE AUX NATTES (AU SUD DE L’ILE) :

îlot rond de 8 km² doté d’une végétation exubérante comme les badamiers, arbres de voyageurs et orchidées. S’y rendre en pirogue. Elle est entourée de plages de sable fin et quelques lagons de couleur émeraude (meilleure période pour les plongées : septembre et octobre).

AMBODIATAFANA :

lieu de cérémonie coutumière

Suivez le guide