A 10 km au large du canal, une épave d’un petit bateau de pêche rassemble une diversité étonnante
loin de la barrière corallienne : on y trouve de grandes espèces pélagiques en plus des gigantesques
raies pastenagues, des bancs de carangues et de barracudas et si vous êtes chanceux, le vol de
merveilleuses raies aigles. Une plongée profonde au milieu du grand bleu qui époustouflera les
amateurs d’immensité.