Cette montagne sous-marine qui s’élève depuis une trentaine de mètres de profondeur ressemble
au trésor d’un pirate. Elle est couverte en grande partie de coraux champignons qui ne peuvent que
rappeler des pièces de monnaie dispersées dans le fond d’un océan. À son sommet, on y trouve une
grosse murène marbrée qui a élu résidence dans une éponge baril. Tout autour, on y rencontre des
tortues vertes, des raies guitares, des calamars et une grande variété de nudibranches. Les bancs de
poissons chirurgiens complètent le tableau en dansant autour du magot.

Leave comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *.